Celui qui n’avait pas besoin de titre

Bonsoir,

Aujourd’hui pas d’article sur le blog, comme beaucoup de personnes, je n’ai pas le cœur à cela.

La nuit de vendredi fut terrible, aucun mot ne pourra la décrire plus juste.

Je suis profondément touché et terrifié. J’ai mal, partout. Je n’ose plus sourire.

Je ne pourrais supporter une seconde la douleur des proches, car elle me coupe le cœur.

Toutes mes pensées et mon amour vont aux victimes, à leurs familles et à toutes les personnes touchées de près ou de loin par cet événement.

Amour & paix pour tous les êtres humains de notre planète Terre.

En espérant revenir prochainement.

Publicités