Celui qui voulait apprendre

Startup Stock Photos

Bonjour à toi lecteur.

Alors oui, je te parle d’outil et je ne t’explique même pas le concept. Je me suis dit que j’allais te laisser découvrir Trello, et que c’était plutôt une bonne entrée en matière, aussi bien pour des projets professionnels que personnels. Maintenant que tu es organisé (ou presque), on va pouvoir discuter.

Depuis mon entrée en Licence Professionnelle, j’ai découvert le monde merveilleux du management de projet. Ceci mon cher ami (oui tu n’as pas signé, mais moi je t’aime bien), c’est un ensemble de compétences, d’outils et de méthodes afin d’organiser et de structurer la conduite d’un projet. Ce projet peut être vu de deux façons différentes, selon une approche hiérarchique ou transversale. Inutile de te demander quelle méthode je privilégie.

L’approche hiérarchique est encline à une vision individuelle du projet, peu de responsabilités et d’implication et surtout elle n’est pas très tendance.

Le must en ce moment, c’est l’approche transversale. Elle permet de repenser la relation trop souvent influencée par la hiérarchie, qui peut parfois intimider et freiner l’implication des acteurs du projet : il faut alors motiver et impliquer les contributeurs, en se reposant non pas sur la personnalité mais les sur compétences. Nous sommes acteurs du projet.

Cette approche repose sur les piliers de créativité, de méthode, de communication, de pérennisation, mais aussi l’humain ; une part importante du projet.

Humain : rassemblés autour du projet, ils sont motivés et impliqués ; un des rôles du Chef de Projet consiste à écouter et fédérer son équipe vers le même but commun

Créativité : le management de projet engage des compétences d’innovation, de changement et de co-création (ateliers, brainstorming, planning ludique et fonctionnel)

Méthode : l’analyse, la planification et le contrôle sont partis prenants d’un projet, assumé par le Chef de Projet, ils assurent un pilotage et une maîtrise de l’objectif final

Communication : échanger, débattre et négocier sont les maîtres mots de la gestion de projet, mais cette discussion doit être constructive et non au détriment  de la bonne réalisation

Pérennisation : évaluer et interroger son projet, pour voir plus loin et se projeter, c’est une phase importante de remise en question qui ne doit pas être vue négativement

Tout cela nous amène naturellement vers le rôle du Chef de Projet, qui assure le pilotage stratégique de l’ensemble du projet et de son équipe. C’est un métier qui m’intéresse beaucoup, et en particulier les notions d’organisation, de management et de contact humain. Si tu es curieux d’en savoir plus, cela fera l’objet d’un prochain article.

Nous avons ici abordé une infime partie de la gestion de projet : la suite au prochain épisode 😉

Ne t’inquiète pas, la saison vient juste de commencer.

Sources :

Management de projet, (Licence Pro ATC STIC – IUT Marne-la-Vallée) -2014/2015

Planification et suivi d’un projet : guide méthodologique, Centre National de la Recherche Scientifique – Direction des Systèmes Informatiques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s